Jeudi 24 avril - Saint Fidèle REUSSIR GRANDES CULTURES  »
Accueil S'équiperEquipements

Les boîtiers d´électronique embarquée, outil de communication entre vous et vos machines

L´électronique s´invite désormais dans toutes les machines agricoles. Ce qui permet, entre autres, de piloter les matériels à partir d´un boîtier unique et de la console des tracteurs.


L´électronique débarque dans vos tracteurs. Si le phénomène n´est pas nouveau, il est grandissant et les tractoristes planchent de plus en plus sur cette voie de développement. L´évolution notable de ces dernières années est principalement l´arrivée de dispositifs électroniques pour contrôler et pour piloter les fonctions des matériels. Les machines agricoles bénéficiant des évolutions technologiques apportées à l´automobile et à l´industrie. Il est ainsi devenu plus fréquent de voir des matériels de récolte et des tracteurs, notamment de forte puissance, communiquer via des satellites. Cela permet de positionner, de guider et de piloter les fonctions des machines tout en informant et en assistant le conducteur au cours de son travail.
Deux types de dispositifs se retrouvent : les boîtiers passifs qui informent l´utilisateur (vitesse d´avancement, consommation de carburant, surface travaillée ou encore position du relevage) ; et les boîtiers actifs capables de commander mais aussi de gérer les outils attelés au tracteur.

Quels sont les bénéfices apportés par ces équipements ?
- Libération de l´esprit du conducteur et concentration sur le travail réalisé.
- Tâches répétitives annulées (retournement en bout de champ, changement des vitesses, etc.)
- Mémorisation des tâches et des travaux réalisés.
- Traçabilité des interventions réalisées dans les parcelles.
- Simplicité d´utilisation des matériels attelés avec un boîtier unique.
Mais l´électronique embarquée proposée par les constructeurs ne possède pas les mêmes niveaux de fonctionnalité et de complexité.
©Fendt

Plus d´informations, moins de fatigue
La simplicité des « ordinateurs de bord », de série dans les tracteurs, n´empêche pas leur efficacité. Les données de base (vitesse d´avancement, niveau de carburant, température moteur, régime moteur et prise de force.), affichées par ces modules améliorent le confort de travail et contrôlent le bon fonctionnement du tracteur.
Mais les équipements électroniques ne s´arrêtent pas là. Les données relatives à la transmission, à l´état de fonctionnement du tracteur et aux relevages sont également affichées par certains modèles. Rapport sélectionné, sens d´avancement, position du relevage, gestion du patinage et messages de dysfonctionnements éventuels sont un échantillon des données signalées au conducteur (Renault Ares et Atles Drivetronic, Deutz Agrotron TTV Infocenter, Landini Starland, New Holland TG, Massey Ferguson Datatronic, Fendt Vario, moniteur John Deere sur série 6020). Les données relatives au patinage peuvent être combinées à un asservissement du relevage permettant d´agir sur celui-ci lorsque le taux de patinage est supérieur au niveau souhaité.
©Massey Ferguson

De véritables calculateurs
La consommation de fuel instantanée (en litre/heure et parfois en litre/hectare) ainsi que la distance parcourue sont également des paramètres susceptibles d´être indiqués et enregistrés par ces ordinateurs (New Holland TG, JCB Fastrac EMS, Massey Ferguson Datatronic, moniteur John Deere).
Les boîtiers de relevage autorisent le réglage de la sensibilité, de la hauteur maximum et de la vitesse des bras de relevage (Renault TCE, McCormick MTX).
Plus sophistiqués, ces instruments peuvent aussi jouer le rôle de calculateur. La surface travaillée totale et partielle ainsi que la productivité ou le rendement horaire sont comptabilisés par le boîtier (Renault Infotrac, Landini Starland, New Holland TG, JCB Fastrac EMS, moniteur John Deere). Une liaison avec le relevage évite d´avoir à compter la surface lors des manoeuvres en fourrières.
La libération de l´esprit de l´utilisateur concernant l´entretien du tracteur est permise avec le rappel des tâches (vidange). Le rappel de la périodicité de maintenance est une fonction du boîtier EMS de JCB et du moniteur John Deere, via des intervalles de service programmables.

Des boîtiers qui commandent les outils attelés
En travaillant en partenariat avec les systèmes de pilotage des outils tel que les semoirs et pulvérisateurs, les boîtiers servent à transmettre des informations. La vitesse d´avancement peut, de plus en plus souvent, être communiquée à l´outil attelé par le boîtier.
La mémorisation d´actions est l´une des dernières avancées en terme de confort. Le système qui permet d´éviter les tâches répétitives pour l´opérateur, notamment lors des demi-tours en bout de champs, gère des fonctions du tracteur : pont avant, blocage du différentiel, relevages avant et arrière ou inverseur, etc. Cette séquence d´opérations pourra ainsi être répétée à la fourrière suivante par la pression d´un simple bouton (Deutz Agrotron TTV Comfortip, Fendt Vario, New Holland TM, etc.).

Toujours pour faciliter la tâche du conducteur, les constructeurs proposent des boîtiers capables de piloter l´outil attelé à la place du boîtier traditionnel (Fendt Terminal Vario, Massey Ferguson Datavision, John Deere Greenstar). On évite ainsi la multiplication du nombre de boîtiers en cabine. Mais le boîtier unique tarde a faire son chemin, faute de compatibilité entre les boîtiers et les outils pilotables. Une norme (DIN 9684) est en cours de développement pour tenter de rapprocher ces deux équipements.
La communication BusCan est ici indispensable puisqu´elle permet la reconnaissance de l´outil par le boîtier lors du branchement mais aussi un meilleur contrôle du fonctionnement de l´outil.
Les satellites au service des machines.

Etre compatible avec un satellite pour être précis
Le lien avec le dispositif GPS(1) est un développement direct de cette application. La coordination de la cartographie des rendements avec la modulation de la dose d´intrant ou de semence se développe avec ce type de boîtier qui en réalise le contrôle automatique.
L´enregistrement des opérations est une possibilité accessible. Elle permet de réaliser une traçabilité des opérations culturales. Le nom de la parcelle, le type d´intervention (semis, traitement.), la dose épandue, le nom du produit, la surface travaillée, le temps de travail ou encore le matériel utilisé sont retenus. La compatibilité du boîtier en cabine avec l´ordinateur propre à l´exploitation va ensuite permettre de mémoriser ces informations. Ces dernières seront reprises à l´aide d´un logiciel spécialisé.

Le dernier principe faisant suite à ces évolutions reste le système de guidage qui, toujours par le biais du dispositif GPS, apporte des avantages en terme de conduite, notamment avec les outils de grande largeur. Cette aide au conducteur lors de travaux en ligne droite ainsi qu´en courbe va guider celui-ci par l´intermédiaire de signaux visuels et parfois sonores : la trajectoire se modifie manuellement. La disparition du jallonage manuel, la réduction des pertes causées par une double application ou une non application, l´exploitation de toute la largeur des outils de travail du sol et aussi la possibilité de travailler la nuit (pulvérisation) sont les principaux atouts du système de guidage.


(1) GPS : Global Positionning System ou système de positionnement global
 

 

 
les adresses emails ne sont pas affichées dans les commentaires

Caractères restants - Le HTML n'est PAS accepté

Recopiez le code dans ce champ :
Code de sécurité anti spam charger un nouveau code

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. REUSSIR GRANDES CULTURES se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

* = obligatoire !
Vous avez aimé cet article et vous désirez le faire connaître ?
Vous pouvez facilement intégrer un lien vers celui-ci sur votre site en copiant ce code : Permalien :
Cet article vous a plu ?
Retrouvez, chaque mois, toute l'information dans votre revue REUSSIR GRANDES CULTURES
Ne passez plus à côté de l'info : » Abonnez-vous

Droits de reproduction et de diffusion réservés © Copyright 2014 - Groupe Reussir REUSSIR GRANDES CULTURES.
Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage, en accepter et en respecter les dispositions.

 

A VOIR

L'actualité du mois

 

Nos vidéos et celles du groupe Réussir

Plus de vidéos

Recherche par mots-clés

Les articles les plus...

Les derniers commentaires